de fr it

Jakob AlbertScherb

Le procureur fédéral foulant aux pieds le droit d'asile. Caricature parue dans Der Neue Postillon, septembre 1899, no 9 (Collection privée).
Le procureur fédéral foulant aux pieds le droit d'asile. Caricature parue dans Der Neue Postillon, septembre 1899, no 9 (Collection privée). […]

5.5.1839 à Hüttlingen, 18.9.1908 à Bischofszell, prot., de Bischofszell et Frauenfeld. Fils de Friedrich Albert, propriétaire d'un moulin et d'un domaine agricole, et d'Anna Barbara Krapf. 1868 Sylvia Karolina Pol, fille de Lorenz, agriculteur. Beau-frère de Paul Nagel. Etudes de droit à Zurich, Munich et Paris (1858-1861, examen d'Etat). Avocat à Bischofszell (1862-1869). Vice-préfet du district de Bischofszell et greffier de celui d'Arbon (1864-1869) et de Bischofszell (dès 1866). Substitut du procureur (1866-1869), procureur cantonal (1869-1889), procureur général de la Confédération (1889-1899). Député au Grand Conseil thurgovien (1867-1889 et 1902-1908), conseiller national (1869-1881), puis aux Etats (1881-1908, président 1887-1888). Membre des commissions d'experts pour le Code pénal suisse et, en 1905, pour le Code civil suisse. Comme procureur général de la Confédération, S. fut contesté car, en cette qualité, il était aussi chef de la police fédérale (créée en 1889), ce qui était tenu pour incompatible avec son mandat au Conseil des Etats. Administrateur de la Banque hypothécaire thurgovienne (1882-1889), de la Banque cantonale thurgovienne (1899-1908, président dès 1900), membre du conseil de banque de la Banque nationale (1906-1908).

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 711-712
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF