de fr it

Alfons vonStreng

6.11.1852 à Frauenfeld, 25.12.1940 à Fischingen, cath., de Tägerschen (auj. comm. Tobel-Tägerschen), bourgeois d'honneur de Sirnach (1912). Fils de Johann Baptist (->). 1883 Xaveria Louise Maria Zoé Meyr, fille de Franz, juge à la cour suprême du grand-duché de Bade. Etudes de droit à Heidelberg et Louvain, doctorat (1875). Avocat dans l'étude d'August Wild à Fischingen, S. pratiqua ensuite à Sirnach (dès 1880 env.), à Emmishofen (dès 1925), puis à Fischingen (1937-1940). Président du tribunal de district de Münchwilen (1881-1909). Député au Grand Conseil thurgovien (1887-1926; président, 1895-1896, 1911-1912, 1924-1925). Premier conseiller national conservateur catholique de Thurgovie (1904-1935), président du groupe parlementaire (1914-1919), plusieurs fois président de la commission des finances. Membre du Conseil de l'Eglise catholique thurgovienne (dès 1886; président, 1900-1940). Cofondateur de l'Association de la presse pour le soutien de la presse conservatrice de Thurgovie (1895). Fondateur (1906) et président (1906-1934) du parti conservateur populaire de Thurgovie, membre du comité du parti suisse (1912-1935). Administrateur de la Banque cantonale (1898-1909; président,1909-1937), du conseil de la Banque nationale (1909-1940), principal initiateur (1912), puis président du conseil d'administration du chemin de fer de la Thurgovie centrale (Mittel-Thurgau-Bahn). S. entretenait des rapports amicaux avec les conseillers nationaux Heinrich Walther, Caspar Decurtins et Ernst Feigenwinter, ainsi qu'avec le conseiller fédéral Giuseppe Motta. Lieutenant-colonel EMG et d'infanterie.

Sources et bibliographie

  • Thurgauer Jahrbuch, 1942, 9-10
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 713-714
  • U. Altermatt, Der Weg der Schweizer Katholiken ins Ghetto, 1972 (31995)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

André Salathé: "Streng, Alfons von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.08.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004087/2012-08-16/, consulté le 03.03.2024.