de fr it

AntoineLuder

6.10.1804 à Sembrancher, 25.11.1873 à Sembrancher, cath., de Sembrancher. Fils de Jacques-Joseph, notaire et maire sous le régime français, et de Marie-Marguerite Delasoie. 1838 Marie-Marguerite Delasoie, fille de Gaspard-Etienne Delasoie. Collège à Saint-Maurice, école de droit à Sion. Notaire. D'abord libéral, L. rallia les conservateurs en 1852. Président de commune de Sembrancher (1841-1845, 1861-1862). Député à la Diète cantonale (1837-1840), puis au Grand Conseil valaisan (1840-1848, 1852-1857, 1863-1873), juge cantonal 1843-1848, préfet d'Entremont (1856-1857, 1867-1869). Conseiller d'Etat (Travaux publics, 1857-1863), L. fut favorable à la construction des chemins de fer. Il fut partisan de la représentation proportionnelle qui devait donner à chaque dizain un nombre de députés en fonction de sa population, système plus favorable au Bas-Valais. Conseiller national (1857-1860). Lieutenant-colonel.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 868
  • Biner, Autorités VS, 328
  • L. Lude, «A la mémoire de Louis Lude (1892-1972), médecin en Entremont», in Bull./Assoc. valaisanne d'études généal., 14, 2004, 39-47
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF