de fr it

HippolytePignat

6.12.1813 à Vouvry, 15.1.1885 à Vouvry, cath., de Vouvry. Fils de Michel, colonel, notaire influent et fortuné, et de Marguerite Guerraty. 1841 Fanchette Roch, fille de Pierre. Collège à Brigue et à Fribourg, cours à Genève avec Rodolphe Töpffer et à Berne, apprentissage de géomètre à Fribourg, école de droit à Sion. Notaire dès 1836, géomètre, grand propriétaire foncier. Libéral, lié aux frères Joseph-Hyacinthe, Louis et Maurice Barman, P. est membre du Comité de Martigny (1843). L'un des chefs de la Jeune Suisse, il est impliqué dans les événements du Trient et doit s'exiler à Chessel, puis en Alsace (1844-1847). Député radical au Grand Conseil valaisan (1840-1844, 1847-1848, 1852-1885), membre du gouvernement provisoire (1847-1848), conseiller d'Etat (Finances, 1848-1853), juge au tribunal du district de Monthey (1853-1861), conseiller aux Etats (1856-1857). Chef de l'opposition radicale dès 1871. Juge de commune (1841-1845) et président de Vouvry (1855-1876), P. participe notamment à la construction de la ligne ferroviaire du Tonkin (Bouveret-Saint-Maurice, 1859).

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 870
  • Biner, Autorités VS, 79-80, 107, 188, 349
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF