de fr it

Adrien-FélixPottier

5.10.1792 à Monthey, 28.7.1855 à Monthey, cath., de Monthey. Fils de Jean-Claude et de Marie-Josèphe Meillat. Claudine Juge. Collège de Saint-Maurice. Avocat et notaire vers 1816. Libéral, P. est cofondateur et premier président de la Jeune Suisse, mouvement politique visant à obtenir l'égalité entre le Bas et le Haut-Valais ainsi que la représentation proportionnelle. Député à la Constituante (1839), membre du Comité de Martigny, chargé d'instaurer les principes démocratiques en Valais (1843), P. doit s'exiler après l'épisode du Trient (1844). Président du tribunal de Monthey (1840-1855, sauf en 1848). Député radical au Grand Conseil valaisan (1840-1844, 1847-1855), conseiller national (1848-1855). Président (avant 1840) et conseiller municipal (1848-1850, 1853-1855) de Monthey. Souvent intransigeant, P. est considéré comme l'"homme de main" des frères Joseph-Hyacinthe, Louis et Maurice Barman.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 870-871
  • P. Reichenbach, «Adrien-Félix Pottier (1792-1855)», in Ann. val., 2002, 63-115
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF