de fr it

Johann UlrichEisenhut

23.8.1823 à Gais, 11.6.1890 à Gais, prot., de Gais. Fils de Bartholome, maître d'école, et de Katharina Barbara Willi. 1848 Anna Katharina née E., fille de Johannes. Ecole primaire à Gais, dans la classe de son père. Employé chez un médecin de Heiden, puis dans une entreprise de broderie de Gais de 1838 à 1841. En 1841, E. ouvrit un atelier spécialisé dans le point de chaînette, entreprise qu'il agrandit progressivement et dirigea jusqu'à sa mort, tout en élevant aussi du bétail. Elu au Conseil communal (exécutif) de Gais en 1852, il en assura la présidence de 1858 à 1864. Sur le plan cantonal, il fut membre du double Landrat des Rhodes-Extérieures (1857-1858), du Grand Conseil (1858-1876), de la cour suprême (1876-1877 et 1883-1886), du Conseil de révision de la constitution (1875-1881), du Conseil d'Etat (1877-1883) et enfin du nouveau Grand Conseil (1884-1890). Au Conseil national, où il siégea de 1883 à 1890, E., radical modéré, se situa au centre, mais sans se rallier à un groupe parlementaire. Il contribua de façon décisive à autoriser le libre exercice de la médecine dans les Rhodes-Extérieures; l'agriculture et les transports furent toutefois au centre de son activité politique. Il encouragea la création du tramway Saint-Gall-Gais et fut vice-président de son conseil d'administration entre 1887 et 1890.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 510-511
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF