de fr it

Johann ConradEisenhut

17.7.1843 à Hérisau, 15.3.1916 à Hérisau, prot., de Gais et Hérisau. Fils de Johann Konrad, propriétaire d'une quincaillerie à Hérisau, et d'Anna Katharina Alder. Beau-fils de Johann Jakob Diem, président de commune, propriétaire d'une fabrique de tissage à Hérisau. 1868 Hermine Gähler, fille de Johannes, commis. Après avoir suivi l'institut Zellweger à Gais, puis l'école de tissage d'Elberfeld (auj. Wuppertal) de 1862 à 1864, E. reprit l'entreprise de son beau-père (en association avec Heinrich Suhner jusqu'en 1877). Il installa un atelier de tissus glacés, bientôt exportés outre-mer, qu'il ferma en 1915. Il fut conseiller communal d'Hérisau (exécutif, 1875-1883) et président de la commune de 1880 à 1883. Député au Grand Conseil des Rhodes-Extérieures (1878-1894, 1896-1905), juge à la cour suprême (1884-1885, 1892-1897) et conseiller d'Etat (Finances, 1885-1892). Conseiller national radical de 1893 à 1908. Administrateur (1879-1894) et président (1885-1894) de la Banque cantonale. E. fut aussi vice-président de la Société appenzelloise d'utilité publique (1880-1887), siégea au synode évangélique des Rhodes-Extérieures (1881-1899) et présida de 1883 à 1887 le Volksverein soit l'Union populaire, précurseur dans le canton du parti radical.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 511
  • T. Fuchs et al., Herisau, 1999, 204, 206, 265
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF