de fr it

HowardEugster

Photographie vers 1920 (Archives sociales suisses, Zurich).
Photographie vers 1920 (Archives sociales suisses, Zurich).

14.11.1861 à New York, 18.4.1932 à Speicher, prot., de Speicher. Fils de Jakob, négociant, et d'Anna Elisabeth Tobler. Frère d'Arthur (->). 1887 Anna Theodora Züst (->). Beau-frère d'Ernst Steiger-Züst. E. perdit sa mère en 1865 (sa famille revint alors des Etats-Unis en Suisse) et son père en 1866. Confié au pasteur de Speicher, Gottlieb Lutz, il fut élevé dans un esprit piétiste et conservateur. Il fréquenta l'école privée Lerber à Berne, puis étudia la théologie à Neuchâtel, Bâle et Berlin (1883-1887). Pasteur à Hundwil (1887-1909), il se détourna, sous l'influence de Christoph Blumhardt, du piétisme orthodoxe, s'engagea en qualité de chrétien dans la social-démocratie et acquit le surnom de "pasteur des tisserands". Il fonda en 1900 et présida jusqu'en 1908 l'association appenzelloise des tisserands (prolongeant leur mouvement de revendication salariale de 1899). Rédacteur de l'Ostschweizerische Industriezeitung et du Textil-Arbeiter (1901-1913), cofondateur en 1903 et président à plein temps (1908-1913) de la Fédération suisse des ouvriers du textile, E. prit en outre la tête des socialistes appenzellois (parti ouvrier appenzellois jusqu'en 1913) et fut élu député au Grand Conseil des Rhodes-Extérieures (1900-1913), conseiller national (1908-1932) et conseiller d'Etat (1913-1931, longtemps chef de l'Economie publique). La législation sociale fut toujours au centre de son activité politique. Au niveau cantonal, il se fit le champion de dispositions pour la protection des ouvrières, pour la limitation du travail des enfants et pour la formation professionnelle. Il créa une caisse de retraite pour les instituteurs et les employés de l'Etat, promut l'assurance vieillesse cantonale, l'assistance aux tuberculeux et le service de tutelle. Sur le plan fédéral, il se battit pour la révision de la loi sur les fabriques de 1877 et l'introduction d'une assurance vieillesse et survivants. De plus, il compta parmi les premiers partisans d'un service civil pour les objecteurs de conscience.

Sources et bibliographie

  • Fonds, KBAR
  • L. Specker, Weberpfarrer Howard Eugster-Züst, 1975
  • R. Bräuniger, éd., FrauenLeben Appenzell, 1999
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF