de fr it

ChristianGraf

15.11.1821 à Wolfhalden, 19.7.1898 à Bruggen (auj. comm. Saint-Gall), prot., de Wolfhalden. Fils de Sebastian, fabricant et conseiller, et d'Anna Katharina Hohl. 1) 1847 Anna Katharina Hohl, 2) 1849 Johanna Hohl, toutes deux filles de Johann Jakob, surintendant des arsenaux, et sœurs de Johann Ulrich Hohl. Ecole du couvent de Saint-Gall, études de médecine à Zurich, Heidelberg et Wurtzbourg, doctorat en médecine (1845). G. pratiqua la médecine durant une assez brève période à Rehetobel, Speicher et Trogen, puis ouvrit un cabinet à Teufen (AR). Conseiller communal (exécutif) de Teufen (1854-1862) et président de la commune (1866-1869), membre du Grand Conseil des Rhodes-Extérieures (1866-1870), juge cantonal (1870-1872). Au gouvernement, il fut enseigne (1872-1873), capitaine du pays (1873-1875), puis vice-landamman (1875-1877) et, après la révision de la Constitution, conseiller d'Etat (1877-1878). Conseiller national (1873-1878) de tendance radicale, G. siégea à l'aile gauche de l'Assemblée fédérale. Député au Grand Conseil (1893-1895). G. afficha toujours une position progressiste. Administrateur de la Rentenanstalt. Médecin de bataillon durant la guerre du Sonderbund.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 513-514
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Fuchs, Thomas: "Graf, Christian", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.01.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004146/2006-01-03/, consulté le 26.11.2020.