de fr it

JohannesJakob

29.1.1804 à Trogen, 17.8.1868 à Trogen, prot., de Trogen. Fils de Jakob, maître boucher, et d'Anna Tribelhorn. 1) 1829 Johanna Barbara Frei, fille de Johann Jakob Frei, 2) 1854 Sophie Cramer, fille de Rudolf Cramer-von Gonzenbach, veuve de Johann Ulrich Tobler, intendant d'arsenal. Très tôt orphelin, placé dans un institut de garçons, J. entreprit en 1821 un apprentissage dans une maison de commerce à Saint-Gall. Fabricant de broderies, il s'associa ensuite à la maison de commerce de textiles de son beau-frère Johann Conrad Bruderer. Président de la commune de Trogen (1842-1844, 1855-1857). Membre de la commission cantonale de révision (1837-1838), du Petit Conseil (1838-1842); enseigne (1844-1845), capitaine (1845-1848), vice-landamman (1848-1853) et trésorier (1857-1859) des Rhodes-Extérieures; juge cantonal (1859-1865). Conseiller aux Etats d'avril à octobre 1849, à gauche dans l'Assemblée fédérale.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 516
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF