de fr it

Jakob KonradLutz

24.12.1841 à Lutzenberg, 9.3.1928 à Lutzenberg, prot., de Lutzenberg. Fils de Johann Konrad, paysan, tisserand et, dès 1869, policier, et d'Anna Ursula Sonderegger. Carolina Leuch, fille de Tobias, paysan. Issu d'un milieu pauvre, L. eut une scolarité minimale. Vers 1852, il trouva une place dans l'atelier de broderie à la main de Johann Georg Euler, dans lequel il resta pendant quarante-deux ans, gravissant les échelons jusqu'au rang de chef. Il fut ensuite préposé aux faillites du district du Vorderland (1893-1913) et directeur de l'agence de Lutzenberg de la Banque cantonale (jusqu'en 1928). Membre (1867) et président (1871-1896) de l'exécutif communal de Lutzenberg. Député radical au Grand Conseil d'Appenzell Rhodes-Extérieures (1875-1879 et 1911-1919; président en 1901-1903 et 1914-1916), conseiller d'Etat (Santé de 1896 à 1909, Finances de 1902 à 1910, landamman en 1898-1901 et 1904-1907). Conseiller national (1899-1902). Membre (1881-1897) et président (1900-1909) de l'administration de la banque cantonale, membre du conseil d'administration des CFF (1902-1910).

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 517
  • Holderegger, Unternehmer, 189
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF