de fr it

Johann ConradSonderegger

17.2.1834 à Heiden, 25.9.1899 dans un train près de Malters, prot., de Heiden. Fils de Konrad, vétérinaire et aubergiste, et de Dorothea Dietzi. 1) 1861 Anna Katharina Hohl, fille de Johannes, agriculteur, dit "Hohl le riche", 2) 1872 Josephine Hämmerle, fille de Johann Georg. Imprimeur et commissionnaire. S. ouvrit un commerce de vins à Heiden (1854) et dirigea un service de poste avec voitures. Conseiller communal (exécutif, 1861-1865), président de commune de Heiden (1865-1873), député radical au Grand Conseil des Rhodes-Extérieures (1869-1873), juge cantonal (1873-1875, 1886-1890), vice-landamman (1875-1876), conseiller d'Etat (1876-1883), député au Grand Conseil (1877-1899), landamman (1880-1883), conseiller national (1881-1899). Administrateur de la Banque cantonale (1885-1899) et du chemin de fer à crémaillère Rorschach-Heiden (1886-1899). S. encouragea le regroupement des radicaux des Rhodes-Extérieures et leur rattachement au parti suisse. Amateur de montagne, il s'entremit vers 1890 dans le différend frontalier qui opposa les Rhodes-Extérieures à Saint-Gall au sujet du Säntis.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 520-521
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Fuchs, Thomas: "Sonderegger, Johann Conrad", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.06.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004159/2010-06-15/, consulté le 06.08.2021.