de fr it

OttoSidler

14.7.1872 à Lucerne, 9.8.1940 à Lucerne, prot., de Hohenrain et de Lucerne. Fils de Josef, instituteur et membre du Conseil de ville (exécutif) de Lucerne, et de Waldburga Pfyffer. Emilie Mathilde Bucher, fille de Franz Bucher. Gymnase à Lucerne, études de droit aux universités de Strasbourg, Leipzig, Munich et Berne, doctorat et brevet d'avocat à Berne. Stagiaire dans l'étude du conseiller national Josef Leonz Weibel, S. fut greffier au tribunal et rédacteur du Luzerner Tagblatt (1899-1912), puis ouvrit son étude (1912-1916), avant d'être nommé juge cantonal (1916-1940). Député radical au Grand Conseil lucernois (1902-1923, président en 1918) et conseiller national (1907-1917). Membre du comité central du PRD suisse, S. fut président du parti radical de la ville et, de 1907 à 1919, du canton de Lucerne. Cofondateur en 1902 de la Société du jeudi (plus tard, Freie Vereinigung Gleichgesinnter ou Libre association des personnes de même sentiment).

Sources et bibliographie

  • Von Männern und Zeiten, 1923
  • Luzerner Tagblatt, 10.8.1940
  • Vaterland, 10.8.1940
  • Gfr., 95, 1940/1941, XXX-XXXI
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 280
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.7.1872 ✝︎ 9.8.1940

Suggestion de citation

Roman Bussmann: "Sidler, Otto", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 23.11.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004205/2011-11-23/, consulté le 14.06.2024.