de fr it

JosefZingg

5.2.1828 à Meggen, 19.1.1891 à Muralto, cath., de Meggen. Fils de Josef, agriculteur, député au Grand Conseil, et de Maria Anna Scherer. Frère d'Alois (->). Aloisia Kopp, fille de Jakob Kopp. Etudes de droit à Heidelberg, Berlin et Paris. Avocat, secrétaire du Conseil (1853-1857), puis chancelier (1857-1860) du canton de Lucerne, rédacteur au Luzerner Tagblatt (1860-1863), administrateur de l'Einzinserkasse (1861-1863; sorte de caisse hypothécaire). Conseiller d'Etat (Travaux publics de 1863 à 1869, Finances de 1869 à 1872), conseiller aux Etats (1870-1871, mandat non exercé), conseiller national (1872-1878), député radical au Grand Conseil lucernois (1872-1891). Président de la Banque de Lucerne dès 1863, membre de son conseil d'administration (1867-1891) et de celui de la Rentenanstalt (1868-1878). Cofondateur de l'Union du Gothard (1863), administrateur de la Compagnie du Central-Suisse (1869-1878), membre du conseil d'administration (1871-1891) et de la direction (1872-1891, président de 1879 à 1889) des Chemins de fer du Gothard. Z. fut un homme de compromis. On lui reprocha de mêler fonctions politiques et intérêts ferroviaires. Lieutenant-colonel.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 292
  • H. Bossard-Borner, Im Spannungsfeld von Politik und Religion, 2008
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Trüeb, Markus: "Zingg, Josef", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.07.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004220/2012-07-18/, consulté le 29.10.2020.