de fr it

HeinrichBolli

21.5.1858 à Beringen, 15.9.1938 à Neuhausen am Rheinfall, prot., de Beringen et Schaffhouse (1918). Fils de Mathias, cordonnier et paysan. Etudes de droit à Heidelberg, Munich, Berlin et Aix-en-Provence. Substitut du procureur et greffier du tribunal cantonal (1881-1886), juge d'instruction (1887-1895), avocat (1896-1925). Cofondateur (1904) et président autoritaire du parti radical cantonal, adversaire déclaré du PS. Député au Grand Conseil schaffhousois (1884-1928, président en 1891, 1904, 1912). Auteur du Code de procédure pénale cantonal (1907). Conseiller aux Etats (1906-1933, président en 1917-1918), B. exigea en 1918 des peines sévères pour les meneurs de la grève générale. Président du groupe radical (1923-1925). Délégué à la SdN. Administrateur de diverses entreprises industrielles et bancaires. Colonel d'infanterie (1909), commandant de brigade, juge dès 1918 (président 1922-1931) du tribunal militaire de cassation. Docteur honoris causa de l'université de Bâle (1924).

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 492
  • E. Joos, Parteien und Presse im Kanton Schaffhausen, 1975
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Joos, Eduard: "Bolli, Heinrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.08.2004, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004224/2004-08-11/, consulté le 12.04.2021.