de fr it

JakobHefti

5.12.1873 à Luchsingen, 10.1.1951 à Glaris, prot., de Luchsingen. Fils de David, contremaître. Katharina Baumgartner, d'Engi. H. grandit dans des conditions modestes. Après l'école primaire, il devint chauffeur dans une fabrique à Hätzingen et Schaffhouse. Rédacteur de l'Echo vom Rheinfall (1919-1921), organe du Grutli, il fut vivement attaqué par les socialistes schaffhousois, notamment par la voix de leur journal, l'Arbeiter-Zeitung, fondé après la grève générale. Grâce à l'introduction du système proportionnel, le parti des paysans schaffhousois obtint deux mandats au Conseil national en 1919 et il en céda un aux grutléens. H. devint ainsi conseiller national "par la grâce des paysans". Critiqué par les perdants à gauche (PS) comme à droite (parti radical), il quitta le canton en 1921 pour devenir secrétaire de l'administration fiscale à Glaris, où il réussit à faire adopter le système proportionnel pour les élections au Grand Conseil. Auteur d'écrits populaires.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 497
  • E. Joos, Parteien und Presse im Kanton Schaffhausen, 1975, 616
  • SchaffGesch., 1-3
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 5.12.1873 ✝︎ 10.1.1951

Suggestion de citation

Joos, Eduard: "Hefti, Jakob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.08.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004231/2006-08-24/, consulté le 29.10.2020.