de fr it

MelchiorJoller

1.1.1818 à Stans, 9.11.1865 à Rome, cath., de Dallenwil. Fils de Jakob, agriculteur et marguillier. Petit-fils de Veronika Gut. 1842 Karoline Wenz, fille de Bernhard, secrétaire à Fribourg-en-Brisgau. Ecole latine à Stans (1829-1833), gymnase à Lucerne (1833-1836), études de droit à Fribourg-en-Brisgau (1836-1841). Avocat et homme politique radical dès 1841, parallèlement agriculteur à Stans dès 1845. Fondateur en 1844 du Nidwaldner Wochenblatt, J. chercha à diffuser l'idéologie libérale, progressiste et favorable à l'Etat fédéral. Après treize numéros, l'hebdomadaire fut interdit sur pression du clergé, en même temps que l'Erzähler der Urschweiz, édité à Einsiedeln. Il reparaîtra après 1847 (défaite du Sonderbund) et 1848 (fondation de l'Etat fédéral) et durera jusqu'en 1857. Avec Karl von Deschwanden le Jeune et la "Société patriotique" radicale, J. tenta d'influencer la rédaction de la nouvelle Constitution nidwaldienne. Comme avocat, il lutta pour un droit pénal plus humain. Ayant réussi à éviter la condamnation à mort réclamée contre un meurtrier, il était d'avis que ce précédent rendait cette peine "moralement inapplicable" dans le canton de Nidwald. Président de la Société théâtrale de Stans (1851-1852), membre de la commission de l'imprimerie Vereinsdruckerei (1852). Secrétaire de la Société cantonale des carabiniers (1854-1863), J. fut l'un des principaux organisateurs de la fête fédérale de tir qui eut lieu à Stans en 1861 dans un esprit de réconciliation nationale. Conseiller national en 1857 (élection inattendue, non renouvelée en 1860), il siégea avec les libéraux-radicaux. Les visions mystiques qu'il eut chez lui dès 1862, le contraignirent à quitter Stans où sa famille ne pouvait plus mener une vie normale. J. s'établit à Zurich, puis à Rome, où il s'engagea dans le corps des zouaves pontificaux et mourut, appauvri et déçu.

Sources et bibliographie

  • Darstellung selbsterlebter mystischer Erscheinungen, 1863
  • F. Moser, Spuk, 1950, 43-148
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 338
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1.1.1818 ✝︎ 9.11.1865

Suggestion de citation

Steiner, Peter: "Joller, Melchior", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 13.02.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004252/2007-02-13/, consulté le 16.01.2021.