de fr it

LouisBerdez

29.12.1839 à Vevey, 11.3.1905 à Menton (F), prot., de Vevey et Rossinière. Fils d'André, négociant. Beau-frère de Jean Balthasar Schnetzler. Adèle Délessert. Théologie à Bâle, Heidelberg et Lausanne, licence en 1863, puis droit à Lausanne, Heidelberg et Paris, licence en 1866. Brevet d'avocat en 1868. Bâtonnier en 1898. Député libéral (1870-1885, 1889-1897). Vice-président de la Constituante (1884-1885). Conseiller national (1873-1877). Adversaire de la révision de la Constitution fédérale de 1872 et du compromis du Gothard de 1878-1879. En 1881, soutenu par les parlementaires catholiques, B. manque de peu l'élection au Conseil fédéral. En politique vaudoise, B. obtient l'élargissement des droits populaires. Son intervention au Grand Conseil provoque en 1892 la chute du régime radical et permet aux libéraux d'obtenir un siège au gouvernement. Grand avocat, forte personnalité, indépendant, B. est un brillant représentant du libéralisme vaudois.

Sources et bibliographie

  • Ch. Gorgerat, Notre libéralisme, 1946
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 771-772
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 29.12.1839 ✝︎ 11.3.1905