de fr it

Théodore duPlessis-Gouret

28.9.1838 à Nyon, 1.6.1922 à Genève, prot. (Eglise libre), de Morges. Fils de Marc-François-Emmanuel, copropriétaire du canal d'Entreroches, propriétaire et chambellan du roi de Bavière, et de Caroline-Elisabeth Dutoit. Frère d'Elise de Pressensé. 1) Aline de Charrière, fille de Frédéric, pasteur de l'Eglise libre, 2) Julie Gaillard, fille d'Hippolyte. Etudes à la faculté de théologie libre à Lausanne. Après avoir travaillé dans une grande maison d'édition à Paris, P. s'enrôle en 1865 dans la Légion étrangère. De retour en Suisse en 1868, il enseigne l'histoire à Clarens. Préfet du district de Nyon (1872-1878). A la fois proche des libéraux et des radicaux, il refuse son élection au Conseil d'Etat en 1878 pour ne pas apparaître comme le jouet d'une machination contre son ami Charles Boiceau, membre libéral du Conseil d'Etat. Conseiller national (1877-1879). Membre du synode. Administrateur de la compagnie ferroviaire Suisse Occidentale-Simplon. Bellettrien, puis Zofingien.

Sources et bibliographie

  • Dossier ATS, ACV
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 807-808
  • M. Meylan, Les préfets vaudois, acteurs de leur époque, 1994, 188
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 28.9.1838 ✝︎ 1.6.1922