de fr it

FrançoisVeillon

28.11.1793 à Roche (VD), 25.1.1859 à Bex, prot., de Bex, Noville et Rennaz. Fils de Jean Pierre Rodolphe, facteur des sels et commandant d'arrondissement, et d'Elisabeth Challand. Gabrielle Françoise Elisabeth V., fille de François-Otto, négociant et juge. Beau-frère de Frédéric (->), de Charles (->) et d'Auguste de Loës. Etudes à l'académie de Lausanne, doctorat en droit. Avocat à Roche, puis à Bex. Juge, puis, de 1829 à 1833, président du tribunal de district d'Aigle. Juge au tribunal d'appel (1833-1842). Préfet du district d'Aigle (1842-1859). Député au Grand Conseil vaudois (1831-1833 et 1843-1851) et à la Constituante (1831), V. est l'auteur en 1831 de l'amendement qui limite à deux le nombre de conseillers d'Etat par district. Conseiller national radical (1848-1851). Lieutenant-colonel, commandant d'arrondissement à Aigle.

Sources et bibliographie

  • Fonds, BCUL
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 845
  • G. Arlettaz, Libéralisme et société dans le canton de Vaud, 1814-1845, 1980, 355-368
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF