de fr it

KasparKeiser

6.11.1808 à Zoug, 1.1.1877 à Zoug, cath., de Zoug. Fils de Franz Xaver (->). Frère de Martin Anton (->). Josepha Muos, fille d'Oswald, boulanger et aubergiste, de Zoug. Gymnase à Lucerne et Fribourg, études de médecine à Zurich, Munich, Paris et Wurtzbourg (1827-1831), doctorat (1830). K., qui avait un cabinet de consultation à Zoug, était également médecin-légiste et médecin municipal. Il encouragea la construction de l'hôpital bourgeoisial de Zoug en 1857, premier établissement moderne du canton, dont il fut le médecin attitré jusqu'en 1870. Avec ses frères Alois (1820-1849) et Martin Anton, il fonda en 1845 la Neue Zuger Zeitung, périodique conservateur catholique, dont il fut rédacteur en 1854-1855. Député au Grand Conseil zougois (1835-1847, 1850-1851, 1852-1876, président en 1864-1865), juge d'appel (1850-1856), conseiller aux Etats (1862-1864), membre du Conseil de la bourgeoisie de Zoug (1874-1875), membre du Conseil de ville de Zoug (exécutif, 1874-1877) et du conseil de santé (1834-1848 et 1850-1866, président dès 1851). Conservateur modéré, K. s'impliqua surtout en politique sanitaire.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 369-370
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF