de fr it

SilvanSchwerzmann

6.7.1800 à Zoug, 5.4.1866 à Zoug, cath., de Zoug. Fils de Melchior, négociant en sel et colonel, et de Verena Dossenbach. Elisabeth Stadlin, fille de Jakob Anton, drapier. Progymnase à Zoug, lycée à Lucerne. Vice-chancelier (1825-1842) et second chancelier du canton de Zoug (1842-1848). Président de la cour suprême (1850-1851) et du tribunal cantonal (1851-1857). Député conservateur au Grand Conseil zougois (1848-1863). Président du conseil d'éducation (1850-1863) et de la corporation (bourgeoisie) de Zoug (1849-1860). S. encouragea le développement de l'instruction au niveau secondaire et dirigea les négociations en vue de séparer commune politique et corporation. Son élection comme député à la Diète (1833-1835), contre le libéral Georg Joseph Sidler, marqua la percée des conservateurs catholiques, opposés à la révision du Pacte fédéral, dont il était le chef. En signant la capitulation de Zoug dans la guerre du Sonderbund, S. scella la défaite des conservateurs catholiques. Ceux-ci reprirent rapidement le dessus lorsque S. fut élu comme premier conseiller national zougois (1848-1853).

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 375
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF