de fr it

EduardBähler

13.1.1832 (et non 13.3) à Neuenegg, 24.1.1910 à Bienne, protestant, de Längenbühl. Fils de Rudolf Albrecht. Johanna Sophie Chaillet, fille de Rudolf Nikolaus, officier au service étranger. Elève de l'école latine et du gymnase de Berne (1842-1848), étudiant en médecine à Berne, Strasbourg, Paris et Lyon (1851-1854), examen d'Etat en 1855, doctorat. Eduard Bähler pratiqua à Laupen dès 1856, à Bienne dès 1866. Partisan d'Ulrich Ochsenbein, il prit part à la guerre du Sonderbund à l'insu de ses parents. Leader radical, lié au mouvement démocrate, il s'engagea au milieu des années 1860 pour l'élargissement des droits populaires. Il fut conseiller communal (exécutif) à Bienne dès 1868, président de la ville (1869-1872), député (1872-1879), membre de la Constituante bernoise (1883-1884), conseiller national radical (1887-1908). Il approuva la politique du gouvernement bernois lors du Kulturkampf, combattit la séparation de l'Eglise et de l'Etat. Au National, il lutta pour l'extension de la démocratie sur le plan économique et social (membre de la commission pour l'assurance maladie et accidents). Helvétien, membre d'honneur du Grutli.

Sources et bibliographie

  • E. Bähler, Lebenserinnerungen, 1912 (avec bibliographie)
  • Fonds, Bibliothèque de la Bourgeoisie de Berne
  • E. Gruner, éd., L'Assemblée fédérale suisse 1848-1920, vol. 1, 1966, 139-140
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF