de fr it

FritzBerthoud

7.8.1812 à Fleurier, 18.1.1890 à Fleurier, prot., de Fleurier. Fils de Jean-Louis, horloger, et de Philippine Perrin, fille de pasteur. Frère de Georges (->). Ernestine-Mélanie Lemoine-Bretel. Associé et codirecteur (1829-1845) de la banque Berthoud frères, fondée à Paris par ses oncles Jonas, Charles-Frédéric et Auguste B. Sa fortune lui permet de se consacrer ensuite à la peinture et à la littérature. B. collabore à la Revue suisse et à la Bibliothèque universelle. De retour à Fleurier en 1869, B. est conseiller aux Etats (1871-1872), puis conseiller national (1872-1878). Radical, il forme avec Edouard Desor et Gustave Virchaux un groupe indépendant, qui publie de 1875 à 1879 Le Peuple. Député au Grand Conseil (1874-1880) neuchâtelois. B. préside la Société d'histoire et d'archéologie du canton de Neuchâtel en 1871 et 1880, collabore au Musée neuchâtelois, publie deux ouvrages sur Rousseau à Môtiers.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 885-886
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Frédéric Berthoud (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 7.8.1812 ✝︎ 18.1.1890

Suggestion de citation

Klauser, Eric-André: "Berthoud, Fritz", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 09.10.2002. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004417/2002-10-09/, consulté le 17.05.2021.