de fr it

EduardBlumer

Portrait d'Eduard Blumer. Lithographie no 83, 1889, tirée de la Schweizerische Portrait-Gallerie, parue entre 1888 et 1907 chez Orell Füssli à Zurich (Zentralbibliothek Zürich, Graphische Sammlung und Fotoarchiv; e-rara, DOI: 10.3931/e-rara-50344).
Portrait d'Eduard Blumer. Lithographie no 83, 1889, tirée de la Schweizerische Portrait-Gallerie, parue entre 1888 et 1907 chez Orell Füssli à Zurich (Zentralbibliothek Zürich, Graphische Sammlung und Fotoarchiv; e-rara, DOI: 10.3931/e-rara-50344).

10.2.1848 à Schwanden (GL), 7.10.1925 à Schwanden, protestant, de Schwanden. Fils de Peter Blumer, fabricant et juge à la cour d'appel, et de Rahel née Zweifel. Petit-fils de Peter Blumer. 1872 Elisabeth Jenny, fille de Kaspar Jenny (1810-1867), fabricant. Après l'école cantonale de Saint-Gall et une formation commerciale à Saint-Gall, Zurich et Ancône, Eduard Blumer s'installa comme fabricant à Schwanden (indiennerie Gebr. Blumer & Cie). Actif en politique, il fut député au Grand Conseil glaronais (1872-1884), membre de la Commission d'Etat (1884-1887), puis conseiller d'Etat (1884-1925; vice-landamman, puis landamman de 1887 à 1925; directeur des Finances et du Commerce). Cofondateur du Freier Glarner en 1874 et chef des démocrates, il fut le moteur de la révision de la Constitution cantonale (1887). Landamman, il mena une politique sociale qui servit de modèle à toute la Suisse, dans les domaines de la législation fiscale (impôt progressif en 1873), de la protection des travailleurs, de l'école et des assurances; Glaris fut en 1916 le premier canton à introduire l'assurance vieillesse et survivants (AVS) et l'assurance invalidité (AI) obligatoires. L'hôpital cantonal (1881), la Banque cantonale (1883), la route du Klausen (1899-1900) et le chemin de fer du Sernftal (1905) furent réalisés sous son mandat.

Reportage sur les funérailles d'Eduard Blumer dans la Schweizer Illustrierte Zeitung du 15 octobre 1925 (DHS, Fonds Gretlers Panoptikum zur Sozialgeschichte).
Reportage sur les funérailles d'Eduard Blumer dans la Schweizer Illustrierte Zeitung du 15 octobre 1925 (DHS, Fonds Gretlers Panoptikum zur Sozialgeschichte).

Au Conseil des Etats (1877-1888) et au Conseil national (1899-1925, président en 1919-1920 de la première chambre élue à la proportionnelle), Blumer, hors parti, se situait plutôt à gauche au vu de ses positions sociales et démocratiques. Il s'engagea pour les assurances (maladie et accidents, AVS/AI) et la protection des travailleurs (délégué à la Conférence internationale sur la protection des travailleurs en 1890). Président de la commission de gestion, il essaya de réorganiser l'administration fédérale. Expert des questions de douane, de commerce et de transports, il participa de 1882 à 1892 à l'élaboration de traités de commerce. Il fut proposé pour le Conseil fédéral en 1902. Blumer était partisan du monopole fédéral dans les domaines ferroviaire et bancaire et de l'élection du Conseil fédéral par le peuple; il s'opposa à l'entrée de la Suisse dans la Société des Nations et à l'introduction de la proportionnelle au Conseil national.

Les obsèques d'Eduard Blumer à Schwanden, le 10 octobre 1925. Film muet en 35 mm de Willy Leuzinger (Cinémathèque suisse, Collection Cinema Leuzinger, cote 3; copie de consultation Memobase ID CS-04_1).
Les obsèques d'Eduard Blumer à Schwanden, le 10 octobre 1925. Film muet en 35 mm de Willy Leuzinger (Cinémathèque suisse, Collection Cinema Leuzinger, cote 3; copie de consultation Memobase ID CS-04_1). […]

Sources et bibliographie

  • Landesbibliothek des Kantons Glarus, Glaris, Fonds.
  • Gruner, Erich (éd.): L'Assemblée fédérale suisse 1848-1920, vol. 1, 1966, pp. 347-348.
  • Davatz, Jürg (éd.): Glarus und die Schweiz. Streiflichter auf wechselseitige Beziehungen, 1991, p. 78.
  • Mazzolini, Hansruedi: Eduard Blumer (1848-1925). Ein Glarner Landammann, 2015.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Feller-Vest, Veronika; Laupper, Hans: "Blumer, Eduard", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.01.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004423/2021-01-11/, consulté le 25.02.2021.