de fr it

ConstantBodenheimer

3.5.1836 à Porrentruy, 23.11.1893 à Strasbourg, baptisé cath., mort prot., de Pleujouse. Fils de Joseph, médecin à Porrentruy. Ida Valentin, fille de Gabriel Gustav Valentin. Collège à Porrentruy, études de droit dans diverses universités allemandes. B. fit la guerre de Crimée du côté anglais, dans un corps de volontaires, puis enseigna au collège cantonal de Porrentruy de 1867 à 1870. Entré au Conseil d'Etat bernois en 1870, il y dirigea l'Intérieur, mais ne fut pas réélu en 1878. De tendance ultraradicale, il siégea au Conseil des Etats de 1874 à 1878 et au Grand Conseil de 1878 à 1880. Sans mandat politique, il se tourna vers le journalisme: auteur d'articles de politique économique et sociale à la Gazette de Lausanne et aux Basler Nachrichten, puis rédacteur au Jura et enfin rédacteur en chef au Journal d'Alsace de Strasbourg. Bien que partisan de l'économie de marché, il s'engagea en faveur de la loi fédérale sur les fabriques (1877). B. était un spécialiste en matière d'assurances et de fiscalité. Il se brouilla avec le milieu des hôteliers et cafetiers à propos du monopole de l'alcool. Anticlérical déclaré, il prit une part active au Kulturkampf. Vers la fin de sa vie, il devint plus tolérant sur le plan religieux et plus enclin aux compromis dans les rapports entre Etat et Eglise.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 143
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF