de fr it

Carl ChristophBurckhardt

5.12.1862 à Bâle, 19.2.1915 à Birsfelden, prot., de Bâle. Fils de Carl (->). Aline Scha(t)zmann, fille de Jakob, commerçant au Chili. Etudes de droit (1881-1885) à Bâle, Göttingen et Berlin, où B. fut deuxième secrétaire à l'ambassade de Suisse (1885-1886). Habilitation en 1888 à Bâle. Juge (1889) puis président du tribunal civil (1890-1898), juge à la cour d'appel (1901-1904). Professeur extraordinaire (1891-1898), puis ordinaire (1898-1906) de droit romain et de droit civil; recteur de l'université de Bâle (1903-1904). Député au Grand Conseil (1902-1906), conseiller d'Etat (1906-1915, Justice). Il fit adopter la loi sur l'Eglise de 1910 (séparation de l'Eglise et de l'Etat), ce qui lui valut le titre de docteur honoris causa en théologie. Conseiller national libéral (1911-1915).

Sources et bibliographie

  • Fonds, StABS
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 442
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 5.12.1862 ✝︎ 19.2.1915

Suggestion de citation

Huber, Katharina: "Burckhardt, Carl Christoph", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 10.04.2003, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004448/2003-04-10/, consulté le 25.11.2020.