de fr it

JulesCalame

20.1.1852 à La Chaux-de-Fonds, 10.8.1912 à Bad Nauheim (Hesse), prot., du Locle et des Planchettes. Fils de Jules-Edouard, fabricant d'horlogerie, et de Caroline-Henriette Matthez-Pierret. Lina-Marie-Uranie Colin, fille de Louis-Victor. Académie de Neuchâtel (lettres), puis école supérieure de commerce de Mulhouse. C. reprend la fabrique de son père. Dès 1891, il se consacre aux affaires publiques seulement. Conseiller général (législatif) libéral de La Chaux-de-Fonds (1888-1891, 1903-1912), député au Grand Conseil neuchâtelois (1889-1912). Conseiller national de 1895 à sa mort, il siège à la commission des finances et joue un rôle important dans la conclusion de plusieurs traités de commerce.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 889
  • J. Courvoisier, «Lettre de 1903 sur les origines du parti libéral», in MN, 1986, 37-42
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.1.1852 ✝︎ 10.8.1912

Suggestion de citation

Jeannin-Jaquet, Isabelle: "Calame, Jules", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.11.2004. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004454/2004-11-04/, consulté le 15.01.2021.