de fr it

AugusteCornaz

Portrait paru dans l'Album national suisse, Zurich, Orell Füssli, 1888 (Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel).
Portrait paru dans l'Album national suisse, Zurich, Orell Füssli, 1888 (Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel).

28.7.1834 à Ballaigues, 13.5.1896 à Lausanne, prot., de Moudon et de La Chaux-de-Fonds (1871). Fils de Charles-Antoine-Samuel, pasteur, et de Benjamine Langin. 1858 Emma Maillardet, fille de Julien, de Fontaines (NE). Après des études de droit à Lausanne (1852-1853) et à Munich (1854-1855), C. enseigne pendant deux ans au collège de Moudon. Il est ensuite appelé à Berne comme traducteur au Conseil national, poste qu'il occupe jusqu'en 1864 tout en étant rédacteur du journal radical La Suisse qu'il dirige de 1857 à 1860. En 1859, il accompagne comme secrétaire Caspar Latour à Naples pour traiter du licenciement des quatre régiments suisses encore en service dans le royaume, après l'interdiction du service étranger. Installé à La Chaux-de-Fonds depuis 1860, C. est rédacteur du National suisse, organe du parti radical neuchâtelois (1860-1864) et secrétaire général du comité d'organisation du tir fédéral (1863). Il pratique le barreau de 1864 à 1872. Député radical au Grand Conseil neuchâtelois (1862-1868, 1871-1872), il est élu en 1872 au Conseil d'Etat dont il dirige le Département de justice et police jusqu'en 1893. Il est le promoteur de la deuxième banque cantonale neuchâteloise en 1883 et du rachat par le canton de Neuchâtel, en 1884, du chemin de fer Jura-Neuchâtelois, entre Le Locle et Neuchâtel. Conseiller aux Etats (1867-1868, 1876-1893), il préside la Chambre haute en 1882. Juge au Tribunal fédéral de 1893 à sa mort, criminaliste reconnu, il est l'auteur des Code de procédure pénale (1874), Code de procédure civile (1876), Nouveau Code pénal (1891), Nouveau Code de procédure pénale (1893) du canton de Neuchâtel. A l'armée, grand-juge (1877) et colonel (1890).

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 890-891
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF