de fr it

Josef AntonEberle

16.9.1808 à Einsiedeln, 24.5.1891 à Einsiedeln, cath., d'Einsiedeln. Fils de Franz Maurus, vacher d'alpage du couvent. 1841 Johanna Kälin. Gymnase d'Einsiedeln, études de philosophie à Soleure, puis de droit à Fribourg-en-Brisgau et à Vienne. Avocat à Einsiedeln de 1833 à 1886. E. lutta durant la Régénération pour l'égalité des droits entre les districts extérieurs et l'Ancien Pays de Schwytz. Député au Conseil cantonal schwytzois de 1834 à 1888 (président en 1850-1851). Conseiller national libéral de 1866 à 1872, E. perdit son siège pour avoir approuvé la révision de la Constitution fédérale en 1872. Juge suppléant au Tribunal fédéral. E. fut à l'origine de la création de la Caisse d'épargne d'Einsiedeln et fonda, entre autres avec Ambros (->), la maison d'édition Eberle, Kälin & Co. à Einsiedeln et l'hôtel Axenstein à Morschach. Il était considéré comme le meilleur avocat de la Suisse primitive.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 310
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 16.9.1808 ✝︎ 24.5.1891

Suggestion de citation

Auf der Maur, Franz: "Eberle, Josef Anton", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.07.2004, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004476/2004-07-26/, consulté le 30.10.2020.