de fr it

JosefFurrer

23.9.1869 à Silenen, 21.4.1925 à Silenen, cath., de Silenen. Fils de Josef, instituteur et conseiller d'Etat. Frère d'Alois (->). 1894 Julia Tresch, fille de Johann, aubergiste de l'Ange (Zum Engel) à Amsteg. Ecoles industrielles de Roveredo (GR) et de Fribourg. Secrétaire communal (1886-1901) et postier (1886-1911) à Silenen. Notaire (1912-1925). F. hérita de sa femme l'hôtel Zum Engel (1901-1925). Président du Conseil communal (exécutif) de Silenen (1902-1906), député au Grand Conseil uranais (1896-1898), conseiller d'Etat (1898-1914) et landamman (1907-1908 et 1911-1912). Député au Conseil des Etats (1901-1911) et au Conseil national (1911-1914), il fut le chef de file du parti conservateur populaire suisse (auj. PDC). F. renonça à ses mandats lors de la banqueroute de la Caisse d'épargne uranaise. Les délibérations de la loi d'introduction du Code civil suisse et la réalisation du collège d'Altdorf profitèrent de son engagement.

Sources et bibliographie

  • Gruner, l'Assemblée, 1, 296
  • R. Furrer, Das Geschlecht Furrer in Uri, 1970
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF