de fr it

Christian FriedrichGöttisheim

28.3.1837 dans le Wurtemberg, 12.7.1896 à Bâle, prot., de Wildberg (Wurtemberg), de Bâle (1856). Fils de Johann Friedrich, employé de banque. Emilie Breiting. G. arriva à Bâle à 6 ans. Etudes de sciences naturelles à Tübingen et Bâle, doctorat. Enseignant, puis rédacteur au Basler Tagblatt et au Volksfreund. Secrétaire du Conseil d'Etat (1867-1868) et du Grand Conseil (1868-1875), chancelier d'Etat (1875-1882; nomination définitive en 1877). Rédacteur des Basler Nachrichten (1882-1896). Figure marquante, avec Wilhelm Klein, du radicalisme bâlois, G. joua un rôle majeur, aux niveaux cantonal et fédéral, dans la création du Parti radical-démocratique suisse (premier président central en 1894-1896). Député au Grand Conseil de Bâle-Ville (1864-1896). Membre du Conseil des Etats (1881-1896; président en 1891). Brillant orateur, il excella sur des thèmes de politique sociale. Au Conseil des Etats, il lutta pour l'introduction d'une assurance maladie et accidents obligatoire. Membre du synode (1874-1889). Cofondateur de la Société générale de consommation de Bâle.

Sources et bibliographie

  • Denkschrift über die Einführung einer schweizerischen Krankenversicherung, 1890
  • Der Basler Gewerbeverein während der ersten 25 Jahre seines Bestehens, 1892
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 448-449
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 28.3.1837 ✝︎ 12.7.1896