de fr it

Jakob MeinradHegner

8.9.1813 à Lachen, 7.12.1879 à Lachen, cath., de Lachen. Fils de Franz Meinrad, meunier. Theresia Steinegger. Ecole du couvent de Rheinau, gymnase à Lucerne et Soleure, études de droit à Heidelberg et Iéna. Formation professionnelle chez l'avocat Johann Baptist Weder à Saint-Gall. Etude d'avocat à Lachen (1837). Quartier-maître pendant la guerre du Sonderbund. Conseiller communal (exécutif) à Lachen, membre de la Constituante (1847-1848), député au Grand Conseil schwytzois (1847-1848 et 1854-1858), président du district de la Marche (1852-1854). Conseiller national (1854-1857), membre de l'opposition libérale, H. ne fut pas réélu après son premier mandat. Juge suppléant au Tribunal fédéral (1862-1870). Président du tribunal de district (1866-1879). H. avait une réputation d'habile juriste et d'un bon musicien.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 311
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 8.9.1813 ✝︎ 7.12.1879

Suggestion de citation

Auf der Maur, Franz: "Hegner, Jakob Meinrad", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 13.10.2003, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004526/2003-10-13/, consulté le 26.10.2020.