de fr it

Joseph Maria vonHettlingen

14.8.1827 à Schwytz, 3.9.1887 à Lucerne, catholique, de Schwytz. Fils de Karl Dominik von Hettlingen, juge cantonal schwytzois. 1851 Rosa Frischherz. Après avoir fréquenté l'école latine du collège des jésuites de Schwytz dès 1837, Joseph Maria von Hettlingen étudia jusqu'en 1852 la médecine aux Universités de Munich, Berne et Berlin, tout en suivant des cours de droit. Médecin militaire durant la guerre du Sonderbund, il enseigna la philosophie du droit au collège de Schwytz. Membre du Conseil de district à Schwytz (1854-1856) et député au Grand Conseil schwytzois (1853-1854 et 1856-1887, président en 1857-1858, 1873-1874 et 1880-1881), von Hettlingen fut également conseiller d'Etat de 1860 à 1870 (Affaires extérieures, Instruction publique; gouvernements cantonaux). Landamman de 1866 à 1868, il siégea en outre au Conseil des Etats (1862-1873 et 1874-1887) où il fut membre de plusieurs commissions importantes qu'il présida parfois (Assemblée fédérale). Considéré comme l'un des principaux porte-parole des conservateurs catholiques pendant le Kulturkampf, il déclina un nouveau mandat de conseiller aux Etats en 1873, en raison de la grave maladie de sa fille. Après son décès, il réintégra néanmoins la Chambre des cantons (1874). Il fut dans son canton l'un des fondateurs du mouvement de réforme constitutionnelle de 1875-1876 et l'un des rédacteurs de la Constitution de 1876. Administrateur (dès 1871, puis à nouveau de 1879 à 1887) des Chemins de fer du Gothard, dont il prit momentanément la direction en 1878 après que l'entreprise eut sombré dans une crise financière, il défendit le principe d'une aide fédérale et d'une subvention complémentaire pour l'achèvement de la ligne. Comme administrateur paroissial (1858-1878), il fit procéder à la restauration intérieure de l'église paroissiale de Schwytz. En 1876, le pape Pie IX le fit chevalier de l'ordre de Saint-Grégoire. Outre le Steinstöckli à Schwytz, von Hettlingen possédait le domaine de Katzensteig près de Bischofszell.

Sources et bibliographie

  • Gruner, Erich (éd.): L'Assemblée fédérale suisse 1848-1920, vol. 1, 1966, p. 312.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Franz Auf der Maur: "Hettlingen, Joseph Maria von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.08.2022, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004530/2022-08-18/, consulté le 14.04.2024.