de fr it

Johann DanielHirter

6.6.1855 à Berne, 4.10.1926 à Berne, prot., de Mühlethurnen et Berne. Fils de Johann, marchand de bois et batelier, et de Rosina Hofer. Parent de Carl Schenk. 1) Bertha Böhlen, fille de Friedrich, brasseur et transporteur, 2) Susanna Maria Schürch, veuve Weber. Ecoles à Berne, apprentissage de commerce. Propriétaire d'un commerce de charbon et d'une entreprise de transports (1880). Député radical au Grand Conseil bernois (1890-1894), membre du Conseil national (1894-1919, président 1905-1906). Président du parti radical bernois, membre du comité central du parti suisse (1898-1911; temporairement président). H. était un exemple, assez rare dans le canton de Berne, de politicien radical proche des milieux industriels et financiers. Il s'intéressa particulièrement au statut des banques, aux chemins de fer et à la législation sociale. Il se retira de la politique après la défaite subie par son parti lors des élections au Conseil national de 1919. Président de la Société du commerce et de l'industrie de la ville, puis du canton de Berne. Président de la Banque cantonale bernoise, premier président de la Banque nationale (1907-1922). Fondateur et président de la Chambre bernoise du commerce, membre de la Chambre suisse du commerce. Fondateur et premier président du conseil d'administration (1906-1919) du Chemin de fer du Lötschberg.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 173-174
  • Der Bund, 5.10.1926
  • NZZ, 5.10.1926
  • Johann Daniel Hirter, 1855-1926, 1955
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF