de fr it

JakobImobersteg

6.7.1813 à Sankt Stephan, 22.8.1875 à Bönigen, prot., de Sankt Stephan. Fils de Jakob, juge de district, et de Susanna Magdalena Tritten. Elisabeth Born, de Niederbipp. Etudes de droit à l'université de Berne (1836-1839), brevets de notaire et d'avocat. Juge (1846-1848), puis président (1858-1875) de la cour suprême du canton de Berne. Avocat à Herzogenbuchsee (1854-1858). Député radical au Grand Conseil bernois (1843-1846 et 1850-1858), membre de la Constituante (1846), conseiller d'Etat (Instruction publique, 1848-1850), conseiller national (1848-1858). Après avoir participé aux deux expéditions des Corps francs, I. fut en 1846 l'un des chefs de file de la révolution radicale bernoise. Contrairement à Jakob Stämpfli, il approuva la Constitution fédérale de 1848. Avec Heinrich Grunholzer, il défendit une réforme de l'instruction visant surtout à favoriser la réflexion personnelle et à émanciper l'école de l'Eglise, attitude qui lui valut d'être pris pour cible par Jeremias Gotthelf. Zofingien. Colonel.

Sources et bibliographie

  • J. Schnell, Meine Erlebnisse unter dem Berner Freischarenregiment, 1850, 117 (AEB)
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 178
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF