de fr it

LeoMerz

13.7.1869 à Thoune, 21.9.1952 à Berne, cath.-chr., de Hägendorf et Berne. Fils de Johannes, entrepreneur, architecte et député au Grand Conseil, et de Maria Anna Helena Brunner. Frère de Viktor (->). Frida Lanzrein, fille d'Adolf, propriétaire de moulins. Gymnase de Berne, études de droit à Berne et à Berlin (1889-1893), brevet d'avocat (1893), stage auprès du conseiller national Rudolf Brunner. M. fut avocat à Thoune comme associé, puis successeur du conseiller national Carl Samuel Zyro. Après avoir été juge cantonal (1903-1910), il reprit l'étude de Karl Scheurer à Berne (1910). Président du tribunal de commerce (1913-1915), conseiller d'Etat (1915-1934, Justice et Instruction publique), conseiller aux Etats (1918-1919), membre de la direction centrale du parti radical suisse (1914-1919), président de la direction de la Caisse hypothécaire du canton de Berne, président de plusieurs cours d'arbitrage nationales et internationales, président central de la Caisse maladie du canton de Berne. Issu de l'école libérale du XIXe s., M. montra une certaine indépendance par rapport à la ligne de son parti. Connu pour son approche juridique non formaliste, il participa à la révision du Code de procédure civile bernoise. Comme chef de l'Instruction publique, il fit passer la loi sur le traitement des instituteurs (1920) et soutint la fondation pour la promotion de la recherche scientifique à l'université de Berne (1928.) Dès 1934, il reprit son métier d'avocat. Ami d'Eugen Huber, Felix Calonder et Robert Schöpfer. Docteur honoris causa de la faculté des lettres (1930) et de la faculté de droit (1934) de l'université de Berne.

Sources et bibliographie

  • Der Bund, 20.3.1928; 13.7.1949; 22.9. et 24.9.1952
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 197-198
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.7.1869 ✝︎ 21.9.1952