de fr it

AugusteMoschard

6.1.1817 à Courtelary, 22.10.1900 à Moutier, prot., de Moutier. Fils d'Henri-Louis, pasteur, et de Louise Belrichard. Pauline Morel. Droit à Berne et Genève, avocat à Moutier, président du tribunal de district (1846-1850), procureur du Jura (1853-1865). Conservateur. Le renversement du parti radical aux élections de 1850 le porta au Conseil d'Etat bernois. Chargé du Département de l'instruction publique, M. ne put mener à terme les réformes souhaitées par son parti et quitta le gouvernement en 1852 déjà. Conseiller national (1852-1854). Il revint en 1866 à la vie politique comme député au Grand Conseil, qu'il présida en 1896. Quoique protestant, il fut, avec son coreligionnaire Abraham Boivin, un ardent défenseur des droits des catholiques du Jura lors du Kulturkampf.

Sources et bibliographie

  • P.O. Bessire, Hist. du Jura bernois et de l'ancien Evêché de Bâle, 1935 (21977)
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 202
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Gobat, Jean-Philippe: "Moschard, Auguste", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.01.2010. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004616/2010-01-26/, consulté le 09.03.2021.