de fr it

GonzalvePetitpierre

17.4.1805 à Saint-Aubin (auj. comm. Saint-Aubin-Sauges), 2.2.1870 à Berne, de Couvet, bourgeois de Neuchâtel. Fils d'Henri (->). Sophie Joséphine Péter. Correspondant neuchâtelois du Nouvelliste vaudois de 1824 à 1825. En Frise de 1826 à 1830. P. enseigne la sténographie à Neuchâtel et Lausanne (1830-1831). Il participe à la publication des débats du Grand Conseil vaudois. En 1831, il fonde le Journal de Neuchâtel. Républicain modéré, il est favorable à la réunion du canton à la Suisse; il désapprouve cependant l'insurrection de 1831. Plusieurs fois condamné pour avoir publié des articles hostiles au roi de Prusse, il est contraint de fuir à Berne en 1832 où il poursuit ses activités de journaliste et de sténographe. Correspondant de plusieurs journaux étrangers. Secrétaire particulier de Louis-Napoléon Bonaparte en 1839. Il participe à la révolution neuchâteloise de 1848, est député à la Constituante puis au Grand Conseil de 1852 à 1856. Député à la Diète en 1848, conseiller aux Etats de 1849 à 1853. Il est écarté de la vie politique en 1853, sans doute à cause de ses relations personnelles avec Napoléon III.

Sources et bibliographie

  • La Montagne, 12.3.1870 (suppl.)
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 916-917
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF