de fr it

JulesPhilippin

18.6.1818 au Locle, 15.12.1882 à Neuchâtel, prot., de Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche et Genève. Fils de Samuel-Henri, cordonnier, et d'Augustine Humbert-Droz. Henriette-Eugénie Spring, fille de Daniel-Henri, pâtissier. Apprentissage de monteur de boîte, scolarité à la Maison des orphelins de Neuchâtel (1830-1834), études de droit en autodidacte. Notaire (1840), puis avocat (1844). Avocat général (1849-1851). Secrétaire général du chemin de fer Franco-Suisse (1861-1864), puis directeur de la Compagnie de la Suisse occidentale (1865-1875). Député au Grand Conseil neuchâtelois (radical 1852-1855, indépendant 1855-1875). Député à la Constituante (1858). Conseiller d'Etat (Travaux publics, 1875-1882). Député au Conseil des Etats (1856-1860), puis au Conseil national (1860-1882; président 1866-1867, 1878). P. lutta pour l'abolition de la peine de mort (1879). Colonel fédéral (1860).

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 917-919
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF