de fr it

JohannesRitschard

10.1.1845 à Saxeten, 26.10.1908 à Berne, prot., d'Unterseen. Fils de Friedrich, paysan de montagne. Margarita Wittwer, fille de Fritz, maître maçon. Ecoles cantonales de Berne et Porrentruy, études de droit à Berne, Giessen et Berlin (1864-1869). Avocat à Interlaken (1870-1873), Thoune (1887-1891) et Berne (1891-1893). Député au Grand Conseil bernois (1871-1873, 1883-1893, président en 1885-1886 et 1892-1893). Conseiller d'Etat (Instruction publique, 1873-1878; Assistance et cultes, 1893-1908). R. obtint la création de la faculté catholique-chrétienne de Berne, mais rétablit les paroisses catholiques romaines dans le Jura. On lui doit d'importantes lois sur l'instruction publique et celle sur l'assistance publique de 1897. Conseiller national (1873-1883, 1903-1908), conseiller aux Etats (1895-1903). Il joua un rôle important dans le domaine ferroviaire. Chef de grande envergure du radicalisme bernois, il soutint le Kulturkampf, avant d'adopter une position plus modérée.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 213-214
  • Th. Maurer, Ulrich Dürrenmatt, 1849-1908, 1975
  • H. Strebel, Die Diskussion um den Rückkauf der schweizerischen Privatbahnen durch den Bund 1859-1898, 1980
  • R. Gallati, Aarmühle Interlaken, 1838-1988, 1991
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF