de fr it

JakobScherz

15.9.1818 à Aeschi bei Spiez, 12.8.1889 à Berne, prot., d'Aeschi bei Spiez. Fils de Jakob, instituteur, et de Susanna Oswald. Rosalie Zürcher. Etudes de droit à Berne et Iéna (1839-1843). Proche ami et compagnon de Jakob Stämpfli dans ses combats journalistiques. Député radical au Grand Conseil bernois (1846-1850). Après le retour des conservateurs au pouvoir en 1850, S. travailla comme avocat. Conseiller d'Etat (Finances, 1858-1869), conseiller national (1860-1889) et à nouveau député au Grand Conseil (1870-1883). S. jouit d'une grande estime surtout comme membre du gouvernement. Il s'intéressait à l'armée (colonel à l'état-major général en 1860) et au tir. Il se rangea dans le camp des vieux radicaux, face aux exigences du mouvement démocratique bernois. Helvétien.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 221-222
  • Junker, Berne, 2
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF