de fr it

Karl RudolfStehlin

13.1.1831 à Bâle, 12.7.1881 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Johann Jakob (->). Frère de Johann Jakob (->). 1858 Cäcilia Merian, fille de Peter Merian. Etudes de droit à Bâle et Göttingen, doctorat (1852). Séjours à l'étranger, notamment à Berlin, à Paris et en Angleterre. S. posséda une étude d'avocat et de notaire à Bâle (1856-1872). Représentant du Juste-Milieu (libéral-conservateur modéré), S. fut élu au Grand Conseil bâlois (1858-1881, président en 1866-1867). Conseiller aux Etats de Bâle-Ville (1875-1881, président en 1879-1880), il était considéré comme un expert en matière de finances et de transports et fut pressenti à plusieurs reprises pour être candidat au Conseil fédéral. Président du conseil d'administration du Basler Bankverein (1872-1881), qui venait d'être créé, et administrateur de la compagnie du Central-Suisse, des Chemins de fer du Gothard et de la Banque suisse des chemins de fer, fondée en 1879. Membre de la commission de la Bourse (1873) et cofondateur de la Chambre de commerce (1876) de Bâle. S. marqua la politique économique de son canton, mais n'intervint pas dans les controverses portant sur la Constitution. Il publia en outre des études historiques.

Sources et bibliographie

  • E. His, Basler Staatsmänner des 19. Jahrhunderts, 1930, 162-164
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 465
  • H. Bauer, Société de banque suisse, 1872-1972, 1972 (all. 1972)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 13.1.1831 ✝︎ 12.7.1881

Suggestion de citation

Hess, Stefan: "Stehlin, Karl Rudolf", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 10.10.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004744/2011-10-10/, consulté le 19.01.2022.