de fr it

AdolfSteuble

29.6.1856 à Appenzell, 22.12.1925 à Appenzell, cath., d'Appenzell (rhode de Lehn). Fils de Josef Anton, vétérinaire, et de Franziska Josefa Streule. 1) 1877 Euphrosina Knill, fille de Johann Baptist, enseigne du pays, nièce de Johann Anton Knill, 2) 1906 Benedikta Fässler, veuve Fuster, fille de Josef Anton, paysan. Après un apprentissage de boulanger et de confiseur, S. passa quatre années à Stettin (auj. Szczecin, Pologne) comme compagnon. Il reprit en 1877 l'auberge et la boulangerie de son père à Appenzell et fut actif, dès 1905, dans la gestion d'immeubles et le commerce de bois. Conseiller communal d'Appenzell (exécutif, 1885-1888), membre du gouvernement cantonal (Travaux publics, 1888-1892), vice-landamman (1892-1907), puis landamman des Rhodes-Intérieures (1907-1925), S. fut aussi, de par ses fonctions, député au Grand Conseil des Rhodes-Intérieures (1885-1925). Conseiller national (1906-1925), il présida le parti conservateur cantonal (1908-1914) et siégea au comité central du parti conservateur populaire suisse (1912-1925). Membre de la commission d'économie publique des Rhodes-Intérieures (1892-1925), président de la commission des constructions et de celle de l'instruction judiciaire (1892-1907), membre de la commission scolaire cantonale (1892-1924, président 1907-1916), directeur des sels (1904-1925), président du conseil de santé (1907-1925). S. s'investit en outre dans les affaires bancaires locales: vice-président de la Caisse d'épargne et de crédit cantonale (1895-1900), membre de la commission bancaire cantonale (1900-1907), président de la commission locale de la Banque coopérative suisse (1912-1925). A Appenzell, il présida l'inspection du feu (1898-1903), fut membre du conseil ecclésiastique (1890-1925) et à la tête de la commission de la rhode de Lehn (1905-1925). Il figure parmi les fondateurs de la Société cantonale de tir (1885) et de la Société cantonale des chasseurs (1891). Président des corporations Wilder Bann (1885-1889) et Forren (1886-1888), cofondateur de la corporation Fählen. Administrateur des Chemins de fer appenzellois (1908-1925) et des CFF (1902-1923).

Sources et bibliographie

  • AWG, 327
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 533
  • C. Sutter, «Die Standeskommission des Kantons Appenzell Innerrhoden 1873-1988», in IGfr., 31, 1988, 31-122, surtout 55
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Achilles Weishaupt: "Steuble, Adolf", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.02.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004751/2012-02-14/, consulté le 25.06.2022.