de fr it

EduardWill

4.12.1854 à Bözingen (auj. comm. Bienne), 2.7.1927 à Berne, prot., de Sainte-Croix et Berne. Fils de Friedrich, journalier. Anna Maria Brenzikofer, fille de Jakob, épicier à Nidau. Apprentissage de graveur. W. fut quincailler à Nidau (1878), puis à Bienne (dès 1892). Pionnier de l'industrie électrique, il fut cofondateur de l'Usine de Hagneck (1898) et directeur (1903-1926) des Usines réunies de la Kander et de Hagneck (Forces motrices bernoises SA en 1909). Membre du Conseil communal de Nidau (exécutif, 1889-1893), député radical au Grand Conseil bernois (1887-1909, président en 1909), conseiller national (1896-1919). Officier de milice, W. commanda le 2e (1910-1912), puis le 3e corps d'armée (1914-1916, chargé de défendre la frontière sud). Il joua un rôle prépondérant dans le développement du réseau électrique bernois. Dans l'esprit de Jakob Stämpfli, il chercha à maintenir l'influence de l'Etat sur l'utilisation de la force hydraulique. Acteur de premier plan lors de la construction du BLS et de l'usine électrique de l'Oberhasli, W. fit partie, avec Fritz Ernst Bühlmann, Gottfried Bangerter et Gottlieb Bühler, des principaux parlementaires qui influencèrent la politique économique bernoise de l'époque. En matière militaire, il joua un rôle essentiel dans l'organisation militaire de 1907 et celle des troupes de 1911.

Sources et bibliographie

  • APriv Will, en possession de Gunther Schärer et Elisabeth Schärer-Hediger, Bienne
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 245-246
  • H. Böschenstein, Eduard Will, 1981
  • T. Kästli, «Wie der Bieler Eduard Will die Konjunktur anheizte», in TA-Magazin, 1982, no 48, 47-55
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF