de fr it

FrançoisGuisan

28.2.1805 à Lausanne, 17.2.1878 à Lausanne, prot., d'Avenches. Fils de Louis, avocat, notaire, juge et député, et de Sophie Françoise Dapples. 1) 1834 Gabrielle Curchod (✝︎1837), 2) Salomé Caroline (Lina) Wolff. Etudes de droit à Lausanne et Paris. Stage chez Samuel Secrétan à Lausanne. Avocat. Accusateur public en chef, puis procureur général (1832-1846), G. prit une part active aux travaux de la réorganisation de l'administration de la justice pénale et de la révision des codes, avant sa démission en 1846. Avocat associé à Edouard Secrétan (1846). Assesseur de la justice de paix de Lausanne (1851-1863). Professeur de droit à l'académie de Lausanne (1858-1878), entre autres de droit civil dès 1863, recteur (1864-1867). Député libéral au Grand Conseil vaudois (1833-1836), délégué à la Diète fédérale (1834). Membre fondateur du journal Le Courrier suisse (1840). Cofondateur de la société d'assurances La Suisse (1858) et président (1858-1878). Président du synode de l'Eglise nationale (1866-1869 et 1872-1875). Bellettrien (1821).

Sources et bibliographie

  • J. Haldy, «L'enseignement du droit civil vaudois à l'Académie au XIXe s.», in L'enseignement du droit à l'Académie de Lausanne aux XVIIIe et XIXe s., 1987, 109-116
  • P.-Y. Favez, G. Marion, Le Grand Conseil vaudois de 1803, 2003, 109
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 28.2.1805 ✝︎ 17.2.1878

Suggestion de citation

Renaud, Hugues: "Guisan, François", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 13.03.2008. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/004816/2008-03-13/, consulté le 24.11.2020.