de fr it

LouisLambert

27.9.1751 à Yverdon, 28.3.1811 à Lausanne, prot., d'Yverdon. Fils de Pierre, châtelain des Clées, et d'Hélène Raffinesque. Louise Perceret, fille de Jean Jaques, apothicaire. Négociant. L. racheta la boutique de son beau-père en 1801. Il prit part au banquet des Jordils à Lausanne (1791) et fut l'un des trois porte-parole de la bourgeoisie demandant la convocation des Etats de Vaud (janvier 1798). Député à l'Assemblée provisoire (1798), membre du comité de surveillance d'Yverdon et du tribunal du canton du Léman sous l'Helvétique. Député à la Diète helvétique (1801). Sous-préfet du district d'Yverdon. Membre du Petit Conseil (1803-1811). Président de la commission des mines et salines. Président du tribunal du contentieux de l'administration (1807).

Sources et bibliographie

  • C. Brusau, Yverdon au temps de la révolution vaudoise, mém. lic. Lausanne, 1999
  • P.-Y. Favez, G. Marion, Le Grand Conseil vaudois de 1803, 2003, 118-119
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 27.9.1751 ✝︎ 28.3.1811