de fr it

CharlesVeillon

12.9.1809 à Bex, 23.3.1869 à Lausanne, prot., de Bex et d'Aigle. Fils de François-Otto, négociant et juge, et de Jeanne-Louise de Loës. Frère de Frédéric (->), beau-frère de François (->). Marie Jakob, fille de Johann, médecin. Etudes de droit à l'académie de Lausanne. Avocat en 1836. Substitut du procureur général du canton de Vaud (1837). Député au Grand Conseil vaudois (1836-1862). Après la révolution radicale de 1845, V. est élu au gouvernement provisoire, puis au Conseil d'Etat. Victime de la chute du gouvernement de Louis-Henri Delarageaz, auquel il était resté fidèle, il n'est pas réélu en 1862. Colonel fédéral EMG (1847), chef d'état-major de la 1re division durant la guerre du Sonderbund, colonel divisionnaire (1856). Chef d'arme de l'infanterie vaudoise (1862-1869). Bellettrien (1826), Zofingien (1826).

Sources et bibliographie

  • Fonds, BCUL
  • P.-A. Bovard, Le gouvernement vaudois de 1803 à 1962, 1982, 281
  • L'Etat-major, 3, 189
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF