de fr it

GeorgesJunod

8.2.1880 à Sainte-Croix, 15.4.1944 à Sainte-Croix, prot., de Sainte-Croix. Fils de Jules Félix, accordeur de claviers, et d'Alvine Louise Basset. Hermine Leder, fille de Gottlib. Apprentissage d'accordeur de boîtes à musique, ouvrier puis négociant en vins. Fondateur en 1907 de l'Union ouvrière de Sainte-Croix, qui devint une section du parti socialiste (1916). Promoteur et président de plusieurs coopératives ouvrières. Conseiller communal (législatif) socialiste de Sainte-Croix, député au Grand Conseil vaudois (1909-1944), conseiller national (1934-1939). Ardent défenseur des travailleurs et des déshérités, J. se battit notamment pour la gratuité de l'enseignement secondaire et pour la création d'un tribunal des prud'hommes.

Sources et bibliographie

  • J.-C. Piguet, «Le mouvement ouvrier à Sainte-Croix», in Les origines du socialisme en Suisse romande, éd. C. Cantini et al., 1989, 73-97
  • De rose et d'espoir: 75 ans de Parti socialiste à Sainte-Croix, 1916-1991, 1991, 108-109
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 8.2.1880 ✝︎ 15.4.1944