de fr it

AdrienMiéville

16.8.1890 à Neuilly-Sur-Seine (Paris), 17.2.1964 à Vevey, prot., de Lonay. Fils d'Henri, mécanicien dentiste, et de Marie Estelan. 1) 1920 Berthe Félix, institutrice, fille d'Henri-Louis, négociant, 2) 1940 Jeanne Unsworth, fille de Georges Germain, 3) 1945 Emilie Dupraz, fille de Louis Henri, agriculteur. Médecin. Conseiller communal libéral à La Tour-de-Peilz (législatif, 1925-1933), M., choqué par la fusillade de Genève du 9 novembre 1932, entre démonstrativement au parti socialiste vaudois et est élu au Grand Conseil (1933-1937). Il adhère au parti communiste en 1937, ainsi qu'à diverses organisations de gauche, comme Suisse-URSS et la Centrale sanitaire suisse. Pendant la guerre, M. aide activement les maquisards savoyards. Membre fondateur du parti ouvrier et populaire (1944). Emprisonné pour activité politique illicite. Conseiller communal de Vevey (législatif, 1946-1964). Conseiller national (1947-1950). M. était lié d'amitié avec des écrivains et artistes (Le Corbusier, Romain Rolland, Charles Ferdinand Ramuz, etc.). Zofingien. Médaille de la Résistance française.

Sources et bibliographie

  • Dossier ATS, ACV
  • P. Jeanneret, Un itinéraire politique à travers le socialisme en Suisse romande, 1991
  • P. Jeanneret, Popistes, 2002, 708-719
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 16.8.1890 ✝︎ 17.2.1964